samedi 9 juin 2018

Les Indignes - Loli Artésia



 Les Indignes - Loli Artésia

Pages : 194
Éditions : InSide Me
Genre : Recueil de nouvelles, Psychologie, Folie

Résumé

   « Un à un, ils s’apprêtent à pénétrer dans la grande bâtisse de l’auteur. Celle-ci, qui n’a décidément pas le sens commun, a trouvé que c’était là manière réjouissante de commencer son recueil d’indignités. Les réunir en un même endroit, tous ces personnages qui vont se succéder au fil des pages. L’idée lui est venue en passant l’aspirateur. »

   Recueil de seize nouvelles reliées par un fil moutarde, Les indignes entraîne le lecteur dans un jeu de dupes infernal. Meurtre, autophagie, folie, schizophrénie, érotomanie : Loli Artésia se plaît à côtoyer les marges les plus obscures de l’être humain et à dessiner des personnages à l’absurde logique.

Avis de Farrel 9/10

   Je n'ai pas lu l'ensemble du recueil, je l'avoue sans honte. Cependant les quelques unes que j'ai pu parcourir m'ont vraiment happé. Loli a un vrai talent, tant pour la narration que pour le suspens. La construction de ses histoires est vraiment bien pensée, et ses finalités souvent surprenantes. J'ai pris un vrai plaisir à parcourir ces nouvelles, et je vous conseille vivement de vous plonger dans son univers totalement déjanté.




Avis de Mishakal 9/10

   Un recueil fort sympathique aux personnalités variées, présentant des troubles psychologiques des plus intéressants.
   C'est très bien écrit, comme toujours. Mes préférées sont Merlu, La désenfantée, Salope et Les jupons multicolores. Je les ai même lues à Farrel ensuite pour l'initier à cette auteure de talent.

   La plume est fine, agréable à lire et on apprend plein de petites choses dans ses histoires. Je ne connaissais pas le syndrome de Clérambault (érotomanie). Il y a tellement de pathologies existantes qu'on se surprend tous les jours. Et je pense que personne n'est vraiment sain d'esprit.
   Loli innove en s'implantant dans sa bibliothèque, où elle va rencontrer ses protagonistes. (Oui, ça vous rappelle La Princesse de Glas de Cristal où je réunis un personnage de chaque univers, sauf que je ne m'implante pas directement.) Ils s'insurgent contre elle, refusent toutes ces fins calamiteuses. Ça m'a fait sourire.

   Loli s'adresse aussi au Lecteur (comme moi encore une fois, héhé !), mais je ne m'y suis pas retrouvée car ma propre psychologie est très différente. Si je rencontrais ses protagonistes, non je ne les mépriserais pas. Moi même je suis singulière, marginale diraient certains. Je ne me repais pas de la souffrance, j'en ai déjà trop vécu.
   Mais c'est un pari osé qu'elle soit si franche, qu'elle indique qu'elle n'écrit pas pour le lecteur, qu'elle le fait selon son envie, tout simplement. Le noter dans un article, un blog, un statut ; oui. Le transcrire dans une œuvre, impacter le Lecteur de cette manière, je dis bravo.

   Un excellent moment, je recommande !