mercredi 16 mai 2018

Trop Peu - Loli Artésia



Trop peu - Loli Artésia

Pages : 140
Éditions : InSide Me
Genre : Introspection, Romance

Résumé


   Dans une chambre d'hôtel aux lourds rideaux noirs, deux anciens amants se retrouvent après dix ans de silence. Tentent de rejouer leur passé amoureux. Miment des gestes sans les interpréter. Sans parvenir à s'extraire d'eux-mêmes.
   La chambre prend des allures de huis-clos, écho au monologue intérieur de Chloé, à la recherche d'un nouveau passé, d'un autre personnage, laissant dans cette parenthèse amoureuse un instant d'inachevé.

Avis de Farrel : Pas de note

   Pas lu.



Avis de Mishakal : 10/10

   Je n'aime pas trop les romances. Mais je suis curieuse et ouverte d'esprit. Alors je me suis dit pourquoi pas ?
   J'ai lu cette novella quasiment d'une traite. La plume de Loli est d'une finesse et d'une poésie absolument délicieuse. Je cite : "Vous êtes nus dans vos faiblesses, que même des caresses ne sauraient habiller." "Quelque chose suit son cours, toujours et encore, imperturbable devant les morts qui deviennent des absents, et les vivants qui portent en eux leur disparition prochaine." La plume est tellement délicate que les pages s'avalent les unes après les autres. Une gourmandise qui aborde l'introspection de Chloé.

   Le livre est écrit à la 2ème personne du singulier, ce qui peut troubler. Mais croyez-moi, ça ne gêne en rien, au contraire, cette originalité est maîtrisée et dépeint les sensations et les pensées d'une femme cassée qui ne sait pas trop pourquoi elle est là.
   Tout est abordé : le retour aux sources en remontant à ses parents et grands-parents, comme si toutes ces anecdotes pouvaient permettre de mieux apprécier le vide qui l'habite. Et c'est le cas. On passe d'une époque à une autre, d'une personne à la suivante, ce camaïeu de sensations diffuses s'empare du lecteur.

   La psychologie est très bien maîtrisée, avec un peu de philosophie, des opinions que je partage et cette si belle plume qui m'a happée en un instant. Merci Loli pour cette échappée dont les mots vêtus de délicatesse et de justesse m'ont fait voyager.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire